• votre commentaire

  • votre commentaire
  • Pendant les jours et les semaines qui suivirent, Anda et Cassian se voyaient très régulièrement. Tantôt chez la demoiselle, tantôt dans les environs de sa demeure. Parfois même, ils tentaient de paraître décontractés auprès de Revan après avoir passé la journée chez les humains. Ils avaient même osé demander innocemment une fois si Celesta  pouvait leur enseigner l’art magique du déguisement pour y aller incognito, mais ça n’avait pas rassuré le paternel pour autant. Alors ils ne disaient plus rien, et s’accordaient une petite journée d’observation malicieuse de temps à autres.

     

    Ils en étaient arrivés au point qu’Anda veuille apprendre à Cassian à peindre, chose qu’elle maîtrisait si bien. Mais malgré ses quelques efforts, il dût admettre qu’il n’était peut-être pas si artiste dans l’âme que ça. Il terminait de son côté une énième partie d’échecs lorsqu’une idée lui vint.

     

    « - Et que dirais-tu de voir où j’habite, à ton tour ? »

     

    Anda s’arrêta dans son mouvement. Aussi étrange que cela puisse paraître, l’idée n’avait jamais vraiment effleuré son esprit. Mais maintenant qu’ils étaient réellement proches et se côtoyaient comme de vrais amis, elle se dit que c’était d’usage. Après tout, elle lui avait fait partager son monde en long, en large et en travers depuis qu’ils s’étaient rencontrés. Alors pourquoi pas ?

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    « - Je ne vais pas gêner ? »

     

    Cassian pouffa.

     

    « - Tu parles, la maison est tellement grande ! De toute façon ma famille a pris des vacances ce matin, tu n’auras même pas à les croiser ou les supporter.

    - Grande comment ?

    - Tellement que je n’appelle pas vraiment ça une maison. C’est « à la maison », tu vois, mais ça n’a pas la tronche d’une maison à proprement parler. »

     

    Anda finit par hausser les épaules. Maintenant que la discussion était lancée, elle avait hâte de découvrir l’environnement de son ami. Elle accepta volontiers et, par précaution, ne voulut pas alerter son père par peur qu’il le lui interdise également. Alors tranquillement, ils descendirent de la petite maison, et Cassian commença à ouvrir ses bras. Même s’ils se sentaient très proches, Anda eu par réflexe un léger mouvement de recul en même temps qu’un regard interrogateur. Cassian sourit.

     

    « - Il faut bien que je te tienne si tu veux qu’on y aille. Ce n’est pas la porte à côté, par téléportation ce sera bien plus rapide. 

    - Ah… ! Evidemment. »

     

    Chose à laquelle notre petite fée n’avait pas du tout pensé. Elle accepta donc volontiers de se lover dans ses bras. Et d’un coup, un petit vent s’infiltra en elle. Comme s’il souhait remuer son ventre, montrer qu’il était présent. Juste une petite sensation d’air et de frais, partie aussi vite qu’elle était arrivée. Puis ils se retrouvèrent dans un tout autre décor, certainement le quartier où vivait Cassian. Rapidement, Anda se défit de lui pour admirer l’endroit.

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    Ils se trouvaient à côté d’une bien grande bâtisse, qui décrocha un sourire immense à Anda, qui accourut sur la pelouse.

     

    « - C’est ici que tu habites ? »

     

    En voyant son enthousiasme, Cassian ne put s’empêcher de rire de bon cœur.

     

    « - Du tout ! Mais il y a de grandes propriétés par ici. Je t’avais dit que je ne vivais pas très loin du cœur du royaume, disons que c’est une des banlieues non loin du palais. Et ce sont surtout des gens aisés qui sont ici. »

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    Toujours hypnotisée par l’immensité de la maison, Anda dut attendre d’être incitée à bouger par Cassian pour poursuivre leur route. En fait, l’habitation de Cassian n’était à quelques centaines de mètres derrière celle-ci.

     

    « - Tu m’expliqueras un peu comment est composé le monde ? 

    - C’est très simple. Le royaume que nous connaissons est composé d’une gigantesque forêt, que tu connais, et de deux autres… zones, si tu veux, que j’appelais banlieue. Toi, tu es à l’extrémité de la forêt, avec ton père. Le palais est à l’opposé de vous dans la forêt, et de ce bout partent les deux banlieues dont celle où je vis. Le reste du monde habité par notre espèce est plus particulier, par exemple c’est le cas de l’autre côté de ton grand lac, les montagnes et tout ça. C’est également habité par des fées mais elles ne sont pas exactement comme nous, notre royaume est notre royaume. »

     

    Anda était très attentive. Elle buvait les explications de son ami pendant qu’ils remontaient tranquillement la route, pour finalement arriver devant une si grande bâtisse qu’Anda n’eut pas le réflexe de se dire que c’était celle qu’ils cherchaient.

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    Lorsqu’ils arrivèrent devant la grande entrée verdoyante, Cassian fit signe de s’arrêter, guettant la réaction de la jeune fée. Anda lui demanda silencieusement confirmation en désignant l’arche, hésitant à croire à ce qu’elle voyait. Elle se planta devant celle-ci, faisant une moue autant perplexe qu’impressionnée.

     

    « - T’es sérieux ? »

     

    Cassian hocha la tête. Il n’était pas particulièrement fier de vivre dans un tel luxe. Il préférait ne pas s’en vanter, mais ne cherchait pas à s’en détacher non plus.

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    Finalement, Anda eut la mâchoire qui sembla se décrocher. Elle se mit à sautiller sur place, demandant à peine à Cassian s’il l’autorisait à entrer. Elle se précipita vers les escaliers qui ouvraient sur un petit espace avec une autre montée en fond de pièce, qui les mena vers un petit salon ouvert sur une grande terrasse.

     

    Anda n’attendait pas vraiment son ami et se délectait simplement de tout ce qu’elle voyait. Tout était luxueux sans en faire trop, c’était une grandeur assez sobre, mais très classe. Elle fut immédiatement hypnotisée par les fontaines qui composaient l’endroit, et passa sans tarder le rideau qui les menait à l’extérieur.

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    « - C’est magnifique… »

     

    Elle s’arrêta après avoir parcouru la terrasse des yeux. Ce qui l’appelait était les montagnes, le paysage, cette nature qui faisait ressortir en elle la raison de son amour pour la localisation de sa propre habitation. Mais ces paysages-là, elle n’en avait jamais vu de pareils.

     

    « - Je comprends ce qui t’empêche de bouger. Tu as une vue sublime, et une immense maison. Que voudrais-tu d’autre ? »

     

    D’autre ? Cassian le savait. La simplicité des choses de la vie.

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    A l’autre bout de la terrasse se trouvait un autre escalier, qui les menait à l’étage supérieur de la bâtisse, où se trouvaient cuisine, petits salons en tous genres… Ils s’arrêtèrent dans une pièce qui attira rapidement Anda. Cassian se mit à rire.

     

    « - Tu m’étonnes que cette pièce te plaise… n’aimerais-tu pas le violet, dis-moi ? 

    - Ha ha ! »

     

    Elle tira la langue en sa direction pendant qu’il se mettait derrière le piano pour laisser ses doigts se promener sur les touches.

     

    « - Alors toi aussi, tu as des talents cachés ? »

     

    Cassian secoua la tête.

     

    « - Je me débrouille mais je ne suis pas professionnel. J’ai appris par mécanisme pour la famille. »

     

    Une moue compatissante s’afficha sur le visage d’Anda, avant qu’elle ne se regonfle d’énergie devant la pureté de l’endroit.

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    Mais le tour de la maison n’était pas fini, et la demoiselle ne tenait pas en place. Ils passèrent au dernier étage où se trouvaient les chambres et bureaux. En arrivant dans le couloir où Cassian désigna lesdites chambres, Anda fronça les sourcils en comptant les portes.

     

    « - Mais vous vivez à combien ici ? 

    - Oh ! Hum… Mon oncle, ma tante et leur fils, mes parents et moi. Il y a quatre chambres. »

     

    Anda se tourna vers lui, moqueuse à souhait.

     

    « - Bande de bourges ! »

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    Cassian partit dans un rire franc, avant de l’inviter à le suivre de nouveau. De l’autre côté de la maison se trouvait un jardin par lequel on accédait grâce à une suite d’escaliers qui redescendaient tout en bas. Le jour commençait à décliner. Ils se dirigèrent vers un petit pavillon qui semblait les attendre.

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    Toujours aussi émerveillée, Anda monta dans le petit endroit qui était encore plus charmant que le reste de l’habitation. Elle retrouvait un peu plus de sobriété et se délectait de chaque instant.

     

    « - Tu as faim ?

    - Un peu… »

     

    Cassian sourit, et se tourna vers le grill et la réserve de fruits cueillis la veille, avant de se mettre à la tâche.

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    Il finit par s’asseoir à table en posant le plat préparé entre Anda et lui.

     

    « - Alors ? »

     

    Après une seconde d’hésitation, l’intéressée comprit qu’il parlait de la visite de la maison.

     

    « - Alors je pourrais pas vivre ici !

    - Haha.

    - Non plus sérieusement, je suis un peu trop attachée à ma forêt pour m’imaginer dans un endroit comme celui-ci, mais je suis très impressionnée. Moi qui voulais voir du pays, je suis carrément servie… »

     

    Ils sourirent tous deux. Cassian était heureux de pouvoir partager son environnement à son tour, même s’il comprenait le point de vue d’Anda et le partageait. Mais lui était né dans tout ça, et y était habitué. Et puis même s’il pouvait grandement apprécier la vraie vie au grand air et la délocalisation, il savait qu’il avait besoin d’une certaine activité, d’une banlieue comme celle-ci pour se sentir bien.

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    Lorsque la nuit tomba complètement, il l’invita à descendre encore plus en contrebas, où une fontaine s’écoulait de façon à former un tout petit lac privé. Le cadre était magnifique, et les couleurs enchanteresses. Il alluma un feu et laissa Anda profiter de ce moment particulier. L’ambiance calme et naturelle, elle connaissait bien. Mais c’était ici un tout autre genre, un lieu magique à sa façon.

     

    Ils restèrent un moment ainsi, sans vraiment dire quoi que ce soit, avant de partir en petites histoires et devinettes qu’ils appréciaient tant. Toute raison était bonne à prendre pour rester un peu plus longtemps devant cette eau lumineuse.

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    Mais Anda finit par revenir à la réalité, en se disant que son père devait l’attendre et qu’il se faisait tard. Avec un air nostalgique mais satisfait, les deux amis se prirent une nouvelle fois dans leurs bras afin que Cassian la ramène chez elle. Devant la petite maisonnée, ils passèrent un peu plus de temps à se détacher l’un de l’autre. Ils avaient beau savoir qu’ils allaient se revoir immédiatement, un lien s’était encore un peu plus tissé, inévitablement. Quand on partageait le quotidien de quelqu’un et que l’on découvrait son environnement, il ne pouvait en être autrement.

     

    Revan, du haut de sa terrasse, hésitait à intervenir. Ses traits s’étaient tirés. Il s’était rapidement douté que sa fille passait une nouvelle journée en compagnie de Cassian. Mais cette vision était loin de lui plaire.

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    Il entra finalement dans le salon et attendit que sa fille le rejoigne. Même s’ils ne passaient pas la journée ensemble, Anda avait le réflexe de venir voir son père s’il n’était pas couché ou occupé ailleurs pour le saluer et échanger un peu avec lui. Une habitude dans leur lien qui était malgré tout très fort.

     

    « - Qu’avez-vous fait aujourd’hui ? »

     

    Anda se retint un instant, puis se dit qu’elle n’avait pas envie de mentir à son père, surtout sur ce sujet. Maintenant que la chose était faite, il n’y avait plus de raison pour elle de se tenir discrète.

     

    « - Cassian m’a montré où il habitait, on a passé la journée chez lui ! »

     

    Revan ouvrit la bouche mais elle le coupa, trop enthousiaste par ce qu’elle venait de vivre.

     

    « - Oh papa, c’était trop beau ! Déjà, l’endroit où est sa maison est magnifique ! Très vert, y’a moins d’arbres qu’ici mais c’est parce que c’est plus dans la forêt. Bon, elle était pas très loin, et puis il m’a dit que le palais ne l’était pas non plus. Qu’est-ce que c’est grand chez lui ! Rien à voir avec ici. J’ai pas compté les étages, mais c’était impressionnant. Et super beau aussi ! »

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    Revan finit par hocher la tête en pinçant les lèvres, ne sachant que dire de peur de s’emporter. Evidemment, il n’approuvait pas, mais était soulagé de savoir qu’elle avait été chez Cassian et non au palais.

     

    « - Dis… est-ce que tu crois que… qu’on pourrait aller voir le palais, Cassian et moi ? Ça fait un moment qu’on le connait maintenant, tout s’est toujours très bien passé… je suis sûre qu’il n’y aurait pas de problème à ce qu’il m’y emmène, comme il a fait aujourd’hui avec sa maison… »

     

    Revan se figea. Il s’efforça de ne pas froncer de nouveau les sourcils, et de respirer normalement. Il savait que sa fille avait raison. Il n’y avait pas de mal à ce qu’elle découvre son monde, et ne risquait pas grand-chose en allant au palais avec Cassian, comme le lui avait fait remarquer Celesta. Il ouvrit légèrement la bouche, pas sûr de lui. Il savait qu’il pouvait accorder ça à Anda.

    Mais au moment de lui dire oui, la peur le saisit de nouveau. Son expression changea, et il se ferma.

     

    « - Non, Anda. »

     

    Elle ouvrit la bouche pour protester mais ne trouva pas les mots, trop étonnée par la réponse et la froideur soudaine de son père. Mais il ne lui laissa pas le temps d’insister.

     

    « - Mon avis n’a pas changé, ce n’est pas un endroit pour toi. Que Cassian soit aimable ou non.

    - Mais papa !

    - La discussion est close ! Tu ferais mieux d’aller te coucher. »

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    Mais au lieu de cela, la petite fée passa la porte en vitesse et ne se dirigea pas vers sa chambre. Non, rouge de colère et les larmes lui montant aux yeux, elle redescendit de la maison et se mit à courir.

     

    « - Anda ! … Anda !! »

     

    Mais ladite Anda ne répondit pas. Sans regarder derrière elle, elle se mit à voler en direction de son petit marché.

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    Même si la soirée était bien avancée, il y avait sur cette place encore un peu d’activité. Elle repéra une connaissance et lui demanda de la téléporter à un endroit précis. Par chance, elle connaissait la banlieue où vivait Cassian.

    Alors sans plus attendre, Anda se permit de monter de nouveau les grands et nombreux escaliers qu’elle avait empruntés quelques heures plus tôt.

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    « - Cassian ? »

     

    Sans réponse immédiate, elle se dirigea vers le dernier étage, et essuya ses larmes en chemin. Elle ne savait plus si elle devait ruminer sa douleur ou se réjouir de retrouver son ami. Elle se sentait perdue et surtout, très fatiguée. Ce qui était rare pour la jeune demoiselle, mais il fallait reconnaître qu’elle se retrouvait rarement dans une telle situation de fatigue émotionnelle. D’ordinaire, rien n’était aussi grave entre elle et son père.

     

    Elle finit par entendre du mouvement venant d’une des chambres. Mais ne sachant pas laquelle était celle de Cassian, ni ne souhaitant faire complètement intrusion dans son intimité, elle attendit à l’entrée du couloir. Après l’avoir appelé une nouvelle fois, il sortit d’une pièce, alors qu’il se mettait visiblement au lit.

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     

    « - Anda ? Mais qu’est-ce que tu fais ici ? Tout va bien ? »

     

    Elle secoua vivement la tête.

     

    « - Je me suis disputée avec mon père.

    - A quel propos ?

    - Il ne souhaite toujours pas que je me rende au palais. »

     

    Puis elle le fixa dans les yeux avec le plus grand des sérieux.

     

    « - Demain, j’aimerais que tu m’emmènes au palais. »

     

    Cassian ouvrir à demi les lèvres pour protester, lui dire que ce n’était pas raisonnable étant donné la situation. Qu’elle faisait mieux de réfléchir à ça une fois reposée. Mais il se ravisa.

     

    « - Si tu veux. »

     

    Anda le remercia silencieusement. Tombant de fatigue, elle eut à peine à demander si elle pouvait passer la nuit sur place avant que Cassian ne comprenne et lui prépare une chambre. Il lui indiqua une salle de bain dans laquelle elle se débarbouilla légèrement, avant d’attacher ses cheveux et entrer dans son lit, s’endormant bien rapidement.

     

    Qu’importe si son père n’approuvait pas ; la jeune fée était déterminée.

     

     

    Chapitre 9 - Nyrden

     


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires