• Chapitre 9 - les fruits

    Clémentine commençait à reprendre du poil de la bête. Ou du moins, elle était déjà un peu moins renfermée et aidait dans la maison.

    Chapitre 9

     

    Elle est allée voir son frère pour qu’il lui donne quelques conseils, bien qu’il ne soit paaaas tant bien placé pour, puisqu’il n’arrêtait pas de faire le yoyo… un coup ça allait mieux, il faisait le pitre, un coup il se remettait à pleurer dans son lit… enfin, le principal c’est qu’ils se soutiennent, mes pépins !

    Chapitre 9

     

    - tu crois que papa va se pointer ? j’ai jamais vu de fantôme !
    - j’espère ouais ! m’enfin pas sûr qu’il apprécie ton accoutrement !

    Chapitre 9

     

    Et finalement, mon olive jaune s’est pointé pendant que les petits sucres dormaient ! Il a débarqué avec sa belle couleur <3

    Chapitre 9

    - mon choubidou, on a un problème ! ta fille nous a fait une crise à paillettes ! moi j’voulais lui parler du challenge de mémé, du fait qu’elle était héritière, toussa toussa, mais j’ai peur de lui sortir un truc pareil maintenant !
    - mais qu’est-ce qui lui est arrivé ?!
    - bah t’es mort, mon doudou !

    Chapitre 9

     

    J’ai demandé à Oliver de parler à sa fille, mais le premier à se lever était Potiron, du coup il en a profité pour faire connaissance, comme il a pas vraiment pu de son vivant.

    Chapitre 9

     

    A part la crise de Clémentine qui s’estompait progressivement, tout allait plutôt bien à la maison. Oui, vraiment, rien n’avait tant changé… ahem.

    Chapitre 9

     

    De l’autre côté du mur, j’entendais Abricot discuter avec une fille, apparemment. Ou plutôt, c’était elle qui l’avait abordé à coup de « oh, mais t’es tout orange, toi ! ». Elle, elle avait rien compris à la vie.

    Chapitre 9

     

    Le problème c’est qu’elle s’est vite incrustée à la maison sous prétexte qu’elle plaisait à mon fruit d’amour, ce qui n’était pas tout à fait frais vrai. Elle a croisé Clémentine (en même temps dans cette maison, c’pas bien difficile) à qui elle a clamé le fait qu’elle serait certainement bientôt tata.
    - et comment je peux l’être alors que mon frère t’a même pas touchée, laideron ? de toute façon c’est pas à lui de faire des pépins, j’ai entendu ma mère, c’est moi l’héritière !
    - l’héritière de quoi ? t’as vu ta dégaine en plus ? tes cheveux ont l’air d’avoir pété un câble, et tes fringues t’as du les piquer à une claudette !
    - ah ouais ?! tu vas voir ce qu’il te dit mon look !

    Chapitre 9

     

    - alors qu’est-ce que t’en dis, la mocheté ? c’est qui qui gère ? c’est bibi ! allez casseuh-toi, t’as rien à faire ici !
    J’vous avoue qu’en observant tout ça de la cuisine, j’ai souri. Ma Clémentine avait bien changé et ça lui allait beaucoup mieux. Bon par contre, il allait falloir que je lui parle clairement du défi de mémé…

    Chapitre 9


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :