• Chapitre 6 - 100 bébés

    Avec la nouvelle grossesse, j’avoue que j’en avais un peu marre de tout. Ras-le-bol de réparer les chiottes, d’essuyer les flaques, de faire à bouffer, surtout qu’on bouffait toujours la même chose. Alors j’ai envoyé les gosses pécher.

    Chapitre 6

     

    Et quand je dis les…

    Chapitre 6

     

    C’est les. Allez, un coup d’pied au popotin et on n’en parle plus.

    Chapitre 6

     

    Du coup, j’ai pu me concentrer sur mes peintures. Elles se revendaient de mieux en mieux, on allait pouvoir agrandir un peu la maison ! C’était pas trop tôt.

    Chapitre 6

     

    Surtout qu’on continuait d’avoir des visites… particulières. En dehors des garçons à qui on manquait, y’avait toujours les donneurs de graines qui squattaient… pour checker leur progéniture, j’en sais rien, mais c’était la foire au moulin. Le must, c’était le machin rose qui est reparti avec une démarche que j’ai pas calculé, et avec des chaussettes… m’enfin, le gars il se trimballait pieds nus par contre, oulalaaah si tu t’fous en slip faut mettre des chaussettes, attends.

    Chapitre 6

     

    De l’aiiiir. Voilà, j’avais besoin d’air. J’avais l’impression d’être enfermée dans la malédiction de la grognasse grecque depuis trop d’années. Bon, c’était le cas, mais là, ça me retombait dessus. Ce changement radical de vie… je sais que je l’avais pris à la légère puisque je n’avais pas le choix (autant le vivre avec philosophie au lieu de passer sa vie à faire la tronche… ça n’allait rien arranger). Mais là, ça commençait à me peser. Et j’ai bien fait de péter un boulon parce que j’aurais pas rencontré cette charmante petite chose musclée et blonde à la salle de gym.

    Chapitre 6

     

    J’ai mis son numéro dans ma poche (ah bah oui, haha, j’allais pas l’embrocher avec la montgolfière qui me servait de ventre…. Il allait peut-être falloir attendre qu’il dégonfle, le machin) et je suis rentrée à la maison. Sauf qu’à mon retour, les gosses faisaient une réunion chelou dans leur chambre. J’ai pas vraiment compris, mais ça m’a pas rassurée sur la santé mentale de la famille.

    Chapitre 6

     

    Je l’avais pas vu venir, mais Athéna a tellement bien bossé qu’elle nous a fait une espèce de passage de classe en force et elle a terminé l’année en beauté. On a donc fêté ça… Héméra avait un enthousiasme flagrant. Elle ira loin, cette petite.

    Chapitre 6

     

    Du coup la grande blonde a quitté la maison et quelques semaines plus tard, Déméter a fait POUF de son berceau. Par contre faudra qu’elle m’explique d’où elle tient ses cheveux blonds, avec des parents bruns… C’est quoi cette famille, bon dieu ?

    Chapitre 6

     

    J’ai voulu manger un bout pour me requinquer mais ça passait super mal, mon bide voulait exploser.

    Chapitre 6

     

    Mais comme j’ai fait une flaque, j’ai capté que c’était pas vraiment une indigestion. Hé, on n’est pas super malins chez les Halliwell mais faut pas pousser mémé dans les orties. Surtout que HAHA j’ai eu des jumeaux ! Poséidon et Chronos. Finalement, j’avais pas ultra foiré le sortilège.

    Chapitre 6

     

    Je peux vous dire que le moral, il allait tout de suite un peu mieux. J’étais pas tant que ça une ratée avec une mère sorcière toute naze. Alors ça a égaillé ma journée, et j’ai décidé de commencer à cueillir des trucs pour jardiner, il était temps. Déjà parce que c’était sympa mais si on continuait comme ça, on allait avoir une descendance de gros machins nourris aux sandwiches, aux pâtes, et aux tacos de poissons. Y’avait mieux.

    Chapitre 6

     

    En revenant, j’ai trouvé un petit brun sur mon bout de trottoir, alors j’ai sorti le grand jeu.

    Chapitre 6

     

    Victoiiiiire ! J’avais pas vraiment perdu la main, en fait.

    Chapitre 6

     

    On a commencé les améliorations dans la maison, notamment avec les jardinières que j’ai pas attendu de remplir. Bon, y’avait moins salissant mais c’était fun. Avec le succès (tardif certes) des jumeaux, je pouvais penser à regarder un peu plus attentivement ce qu'il y avait dans le bouquin d'Aphrodite, moi... histoire de me faciliter un peu plus la vie.

    Chapitre 6

     

    On a profité de la nouvelle cuisine pour faire un super gâteau pour l’anniversaire d’Héméra !

    Chapitre 6

     

    Et BAM regarde maman, ils sont là mes cheveux roses ! Elle a fait un tour en ville pour revenir comme ça. Bon, c’était clairement plus logique avec ses origines mais fallait que j’me rende compte que non, cette beauté n’allait pas être mon héritière. Voilà, laissez-moi pleurer un peu dans mon coin, maintenant.

    Chapitre 6


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :