• Chapitre 3 - Raiponce

    Contrairement aux deux demoiselles avec qui j’allais apparemment partager une partie de ma vie, je ne me suis pas arraché les cheveux dès mon arrivée. Bon, je ne les ai pas arrachés tout court, ils sont bien trop beaux. Mais j’me sentais pas si mal dans cette maison. Y’avait même des fleurs ! Dans le désert comme ça, j’aurais pas cru. Oui bon, j’en n’avais pas énormément dans la caboche, même moi j’en étais consciente. Tout ça pour dire que y’avait de quoi me ravir avec de la végétation, des trucs à creuser, et surtout une super cuisine pour bien faire à bouffer !

    Chapitre 3 - Raiponce

     

    Même si Ariel et Elsa faisaient surtout la tronche ou pétaient des câbles, j’pouvais au moins leur concocter des bons petits plats. Bon, j’étais surtout experte en gâteaux, à force d’en faire chez mes parents à défaut d’être autorisée à faire quoi que ce soit d’autre ; mais comme j’avais rien trouvé de mieux que me lancer dans une carrière culinaire, il fallait bien que j’traîne derrière les fourneaux.

    Chapitre 3 - Raiponce

     

    Pour passer le temps, j’allais régulièrement rêvasser devant la maison, voir si je croisais pas des jolis garçons. Parce que bon, si j’voulais arriver à fonder une super famille, fallait bien que ça avance cette histoire. Le problème c’est qu’y’en avait pas tant que ça, en dehors des abrutis que les filles avaient ramené à la maison. Du coup j’me suis fait des copines, dont une qui me rappelait la petite Alice des contes avec sa robe bleue et blanche.

    Chapitre 3 - Raiponce

     

    Au bout de plusieurs heures à traîner, j’ai pu croiser un vieux flippant…

    Chapitre 3 - Raiponce

     

    … et un gros taré. La mission était donc reportée à plus tard.

    Chapitre 3 - Raiponce

     

    Surtout qu’en rentrant, j’ai croisé le débile d’Elsa qui passait ses nerfs sur la pauvre poubelle qu’avait rien demandé.

    Chapitre 3 - Raiponce

     

    J’ui ai demandé illico de la refoutre correctement. Non mais y’en a, j’vous jure !

    Chapitre 3 - Raiponce

     

    Bref, la vie n’était pas si mal. Je me concentrais dans ma carrière, je passais du temps auprès des plantes, rien de très alarmant mais rien de grave non plus. Jusqu’au jour où Ariel est venue me trouver pour me demander si elle faisait bien de garder le bébé du blondinet abruti qu’elle avait ramené un soir. Bah moi, j’étais pas trop bien placée pour ça mais tant que ledit bébé recevait tout l’amour dont il avait besoin, entre deux trois bon biberons, c’était pas plus mal ! Au moins, ça lui faisait du changement dans sa vie, et pas forcément du négatif. Et finalement un soir, j’ai entendu les cris du petit ! Elle venait d’accoucher, et était complètement épuisée (c’était pas peu dire).

    Chapitre 3 - Raiponce

     

    Je l’ai foutue au lit et me suis occupée du petit qui pleurait, pour l’aider un peu, le temps qu’elle se reprenne.

    Chapitre 3 - Raiponce

     

    Puis je les ai laissés dormir jusqu’à ce qu’elle nous appelle, Elsa et moi, pour nous présenter officiellement le bout de chou ! Polochon, qu’elle l’avait appelé.

    Chapitre 3 - Raiponce

     

    La vie a repris son cours avec le bambin ! De mon côté, je montais dans les échelons de mon job. On m’avait demandé d’apprendre les bases de la mixologie histoire d’être polyvalent, du coup j’m’y suis mise sans trop rechigner.

    Chapitre 3 - Raiponce

     

    J’ai essayé de me replonger dans ma quête à l’homme parfait, mais le nouveau que j’ai croisé m’a carrément fait pleurer avec ses histoires de lamacorne à poids roses qui dévorait des chats, alors je repasserais… non mais des chatons, quoi !

    Chapitre 3 - Raiponce

     

    Du coup je me suis concentrée dans le petit jardin que j’arrivais à faire pousser et entretenir, ça me détendait. Surtout qu’Elsa nous a fait la surprise d’être également en cloque (à force de rester au troisième étage, aussi…) donc le temps de tranquillité n’allait pas durer longtemps… non pas que j’aimais pas les gosses, mais ça faisait beaucoup de changements imprévus d’un coup. Qu’est-ce qu’elles allaient bien réussir à inventer, la prochaine fois ?

    Chapitre 3 - Raiponce


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :