• Chapitre 25 - 100 bébés

    De temps en temps, Aphrodite tentait des rapprochements auprès de mes filles. Bon, rapprochements du type lavage de cerveau ou j’en sais rien, mais pas comme vous le pensez hein. J’imagine.

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    Orithye, bien éduquée qu’elle était, essayait toujours de l’ignorer au mieux. Même quand elle se mettait à la suivre à la trace, on s’arrangeait pour qu’elle laisse tomber. Non mais franchement, flippante qu’elle était !

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    Quand Hadès était trop crevé pour faire trois-cent longueurs histoire de surveiller les filles, c’est moi qui prenais la relève en allant m’occuper du jardin. Au moins, j’étais à proximité.

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    Pendant que madame continuait de s’empiffrer en pensant que quelqu’un allait s’occuper ensuite de son assiette sale. Maiiiis bien sûr.

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    Le point positif, c’est qu’elle mangeait au point d’en avoir mal au ventre. Ouais, là, je riais.

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    Quand elle a voulu taper la discut’, rien que la tête d’Hadès en disait long sur notre envie de tailler le bout d’gras avec elle. Qu’il était bien, ce petit.

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    - Ecoute ma grande, j’vais t’expliquer un truc…

    - Serais-tu de bonne humeur ?

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    - Du tout ! Alors voilà, comme je te l’ai déjà dit, j’apprécierais que tu arrêtes de stalker mes gosses.

    - Mais on vit sous le même toit…

    - La faute à qui ? Bref c’est pas la question, juste, laisse-les tranquilles, pour la quinzième fois !

    - Ça fait pas quinze fois que tu me le dis.

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    - Hé ben là je recommence, tu vois ! Du coup… ben fous-leur la paix !

    - Roh ça va, ça vaaa, t’énerves pas !

    - …

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    Bon, elle avait l’air de dire « oui oui » comme ça, mais elle n’est pas restée dans son coin pour autant. A chaque truc qu’elle pétait, elle appelait Hadès à la rescousse parce qu’il était évidemment hors de question qu’elle s’abaisse à la réparation.

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    Sauf que dès qu’il s’y mettait, elle l’engueulait de plus belle parce qu’il était soit disant trop lent, et qu’il foutait de l’eau partout…

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    Mais je crois que le must du must, c’était quand elle se mettait à causer à un objet.

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    D’un coup, elle avait des visions de je sais pas trop quoi…

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    Et pis elle s’énervait. Schizophrénie aiguë, ou comment quoi t’est-ce ?

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    Pour décompresser, Hadès passait souvent ses nerfs sur la maison de poupées des filles. Pas top, mais c’était un moyen comme un autre… tant qu’il ne tapait pas sur ses sœurs, hein.

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    Sœurs qui se « protégeaient » souvent entre elles, comme Ariane vérifiait bien qu’Orithye mangeait à ses côtés plutôt qu’à ceux de la grognasse.

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    Et puis ce qui devait arriver arriva. Non pas que j’allais accoucher, mais j’avais évidemment dégueulassé la chambre des enfants. Bon, j’allais accoucher aussi, mais c’était un peu moche quoi.

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    J’ai donc eu un petit Zeus !

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    Le souci c’est qu’Aphrodite profita de ma pause-pipi pour aller lui retourner le cerveau dès le plus jeune âge. Bon, je savais pas si elle allait faire beaucoup de dégâts avec des grimaces, mais je me méfiais.

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    Avec un peu de chance, elle allait bientôt découvrir la joie des cris et des couches, et ça allait la chasser de la maison. Enfin, c’était un bien mince espoir quand même. Et puis Hadès a terminé sa scolarité…

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     

    Me laissant seule avec la marmaille à surveiller. Au moins il était content, il allait partir de cet enfer…

     

     

    Chapitre 25 - 100 bébés

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Août 2015 à 19:45

    Lol mon Dieu qu'elle est pénible la bourge! Ca tape l'incruste et ça critique --' puis si ça ne va pas assez vite, elle n'a qu'à le faire elle même lol pas vrai ? :p

    A bien vite pour la suite :)

    Nathy♥

    2
    Jeudi 6 Août 2015 à 20:24

    C'est une déesse, faut pas trop lui en demander ! XD

    3
    Jeudi 6 Août 2015 à 20:28

    Elle me fait penser à Alice la mère de ma petite héroïne dans mes petites histoires faut pas se salir les mains lol :D 

     

    Belle soirée par chez toi :)

    Nathy♥

    4
    Ad7211
    Jeudi 6 Août 2015 à 22:54

    Comme je ne peux carrément plus accéder au forum, bonsoir par ici ! :D 

    Qu'est-ce qu'elle est chiante Aphrodite, elle est adorablement détestable xD Hadès en a de la chance... :p

    5
    Jeudi 6 Août 2015 à 22:56

    Coucou par ici Ad :) Oui ^^ mais ça pimente bien l'histoire finalement :D

    6
    Jeudi 6 Août 2015 à 23:40

    Mes condoléances pour le forum Ad ! XDD

    Aphrodite on aime la détester ;) même moi qui l'ai faite, j'suis amoureuse d'elle tellement elle est belle et pourtant c'est juste une gros connasse dans ma tête XD

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :