• Chapitre 14 - les tambours

    - Bon ! C’est dimanche, faut profiter de notre argent.

    - Et tu vas ajouter des trucs où, exactement ?

    - Ben on va faire un autre étage, nan ?

    - Et ton escalier ?

    - Ben je sais pas, j’vais bouger les berceaux ou le meuble avec le bocal à poisson ?

    - Interdit de bouger les trucs que tu peux pas porter sans grimacer.

    - Sérieux ??

    - Ouais.

    - Bon ben un deuxième sous-sol alors, on n’a pas pris toute la place « disponible » pour le premier.

    - Okay, ça m’va.

    Et c’est comme ça qu’un second sous-sol vit le jour, avec un bar et un tiers du revêtement acheté à cause du budget serré.

     

    Chapitre 14 - les tambours

     

    Le soir venu, il fallait préparer Seraelle à sa rentrée scolaire. Si Cloud s’était déjà occupé de la rassurer et lui expliquer qu’apprendre, c’était bien, il revenait à Judie et monsieur J d’apporter la touche finale à l’édifice. Il fallait quand même avouer que les parents étaient ce qu’il y avait de mieux pour conforter un enfant.

     

    Chapitre 14 - les tambours

     

    Le problème, c’est qu’il fallait aussi lui parler du jeu et de leur besoin de lancer les dés. Pour ne pas lui saper davantage le moral, ils firent passer le Janimju comme un jeu pour enfants avec des conséquences amusantes. Que Sera y ait cru ou non, elle finit par se joindre à la partie, et fit un sept.

     

    Chapitre 14 - les tambours

     

    Sera fit la moue. Qu’avait-elle fait ? Ça ne lui plaisait guère. Déjà qu’elle n’appréciait pas leur environnement, voilà que les bébêtes  allaient se mêler à leur quotidien. Ce n’était pas là une façon de lui redonner le sourire, et ses parents le comprirent bien. C’est pourquoi ils se contentèrent d’hausser les épaules pour ne pas que ça lui paraisse si grave. Bien sûr, ils firent en sorte que Sera évite un maximum de se retrouver face à une nuée de nuisibles volants ou non. Monsieur J prenait beaucoup sur lui, et cachait tant qu’il le pouvait les inévitables piqûres. Mais lorsque les enfants étaient couchés, il en profitait pour faire souffler son corps quelque peu. Et laisser ses doigts s’exprimer.

     

    Chapitre 14 - les tambours

     

    Tandis que Judie s’occupait de l’invasion des bestioles qui ressortaient des canalisations un peu trop souvent à présent.

     

    Chapitre 14 - les tambours

     

    Mais finalement, ça ne l’empêchait pas de gagner une nouvelle promotion. L’envie de persévérer ? D’offrir à sa famille la vie qu’elle n’avait jamais eue ? Certainement. Et avec le sourire, les enfants !

     

     

    Chapitre 14 - les tambours

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 4 Septembre 2015 à 22:16

    J'adore cette suite :) et le coup du sous sol c'est vraiment top :)♥

    Bon weekend et gros bisous♥

    Nathy♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :