• Chapitre 12 - les princesses

    VANELLOPE.

     

    La nouvelle ville était fun, c’était bien plus vert. Bon après j’dis ça, tant qu’y’a une salle d’arcade ça m’va, moi. Comme Milo avait emménagé avec sa meuf et sa fille (bon, normal hein) j’me retrouvais avec Tarzan qu’était plus paumé que moi alors que c’était lui l’adulte. Sanc dec ! J’devais même lui rappeler 36 fois par jour de pas me déranger quand je jouais, surtout si c’était pour me demander comme mettre des chaussettes. Au final il a abandonné, son slip tout seul ça lui convient mieux. Bon, c’est pas super esthétique mais j’juge pas, moi. Enfin, toujours est-il que le Polochon, là, il me lâchait pas la grappe, et j’ai fini par accepter de venir le voir. Par contre, j’ai pas capté ce qu’il avait à me regarder avec insistance.

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    Mais genre, c’est un gros benêt quoi.

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    - Bon alors écoute. C’est bien gentil de venir, tout ça, mais si on parlait de façon plus utile ? T’es toujours prêt à te donner à fond pour être un pro en jeu vidéo ?
    - Ben ouais grave !

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    - Okay, alors c’qu’il faut faire, c’est déjà s’entraîner un max à la maison. T’as une console je suppose ?
    - Euh non, un ordi.
    - Okay, ça marche aussi. Enfin c’est même mieux, mais pour un débutant la console est plus simple.

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    - Après quand tu maîtriseras bien le truc, j’pourrais t’emmener avec moi en ville. Tu vas voir, y’a des bornes en veux-tu en voilà, ça clignote de partout, y’a plein de crétins à défier, c’est cooooooool !

    Chapitre 12 - les princesses

     

    - Voilà, c’était ta leçon du jour.
    - Mais on a rien fait !
    - Si si, tu te prépares psychologiquement à tout donner, c’est important.
    - Ah bon…
    - Allez, à la prochaine ! M’enfin, pourquoi tu te casses avec moi ?

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    - Ben j’voulais t’accompagner jusqu’au portail !
    - T’as pas de portail mais un trou dans ta clôture, m’enfin. T’es cute. A plus minus !

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    ANNA.

     

    Pour fêter le déménagement, les vieux ont décidé de faire leur anniversaire ensemble. J’vous dis pas l’ambiance dans la cuisine. Tata Raiponce s’y est collée d’abord, avec tonton Milo qui s’est mis a pousser la chansonnette.

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    Youhouuuu !

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    Bon évidemment, ça a pas changé grand-chose. Juste qu’une potentielle crise de la quarantaine pouvait arriver à tout moment, et ça c’était flippant.

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    Et puis au tour de maman Ariel, pour le coup c’est moi qui ai usé de ma jolie voix.
    - EEEELLE EST DES VOOOOTRES, ELLE EST UNE P’TITE VIEILLE COMMEUH LES AUUUUTREUH ! … ah non merde c’pas ça, ben UN P’TIT BEUUUURRE DES TOUUYOUUUUS alors !
    Bon, les vuvuzelas cachaient un peu mon massacre.

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    Milo s’y est mis ensuite…

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    Mais au final, ça l’a pas enchanté tant que ça. J’suis sûre qu’il se trouve plus jeune que ces dames. Sauf qu’il se ment à lui-même, j’le sais, j’ai fouillé trouvé ses papiers d’identité.

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    Et puis vu la tronche de je-complote-un-truc qu’il a fait après, ça m’a pas rassurée.

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    Et a maman pour finir ! C’était toujours la plus belle, of course. Surtout quand on me voit.

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    Comme ça me rajeunissais pas, j’me suis dit qu’il fallait que j’aille faire un tour pour forcer le destin, parce que mon prince charmant il allait pas frapper à la porte, quoi. Bon, sauf qu’il faisait nuit, du coup c’était un peu désert. Alors pour me consoler j’ai passé mes nerfs ma curiosité dans un bout de bois.

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    Et j’y ai trouvé une grenouille ! Comme j’étais destinée à tomber sur elle, je l’ai appelée Odette et j’l’ai installée dans ma chambre.

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    - Tonton Milo ?
    - Mui ?
    - J’me disais, comme t’a trouvé une fille pour Polochon, tu pourrais pas me trouver ZE prince charmant ?

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    - Polochon et Vanellope ne sortent pas ensemble, et t’es encore là-dessus ?
    - Ben… ouais ! Comment tu veux que je le trouve si je le cherche pas ?

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    - Il faut qu’il soit beauuu, fooort, attentionné, tu vois ?
    - Je vois surtout que t’es pire que ton frère.

    - Mais pas du tout ! Pourquoi je pourrais pas espérer trouver le mec parfait ?
    - Déjà parce que ça existe pas. Et puis autant Polochon a aussi délaissé ses devoirs pour ça, autant c’était pas si fou dans sa tête. 

    - Alleeez… gentil tonton… tu ferais pas ça pour moi ?
    - Nope ! Laisse-moi danser tranquille maintenant. 

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    - Bon, Odette, j’ai parlé à tonton Milo. Il dit qu’il veut pas m’aider. Mais moi j’suis sûre qu’en fait il me le cache, mon prince charmant !

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    - Qu’est-ce que t’en penses, toi ? On va le trouver ?

    Chapitre 12 - les princesses

     

     

    - Moi j’suis sûre que oui. Il sera grand, blond, musclé, poète, masseur, il fera la vaisselle et tout ! Oh ouais…

    Chapitre 12 - les princesses


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :