• Chapitre 11 - les princesses

    ARIEL.

     

    - Alors, ça a bien marché avec Milo ?
    - Ben écoute faut croire, j’suis enceinte.
    - La claaaasse.
    - Totaaale.

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    - Attends, j’ai un truc qui gratte, là.

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    Après avoir apaisé ses démangeaisons (et s’être lavé les mains), Raiponce confectionna un super gâteau pour Polochon qui fêta enfin son anniversaire !

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    Inutile de vous dire qu’il était devenu trop beau mon bébichou. Non pas qu’il l’était pas avant, mais, bon, z’avez compris quoi. En plus, il était carrément plus doué que moi avec un micro.

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    … Ou pas.

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    RAIPONCE.

     

    - Mon petit cœur, j’ai une grande nouvelle !
    - Ooooh mon dieu mais, mais, pourquoi t’es toute grosse comme ça ?! T’as fait une liposuccion dans le sens inverse ? Pourquoiiiii ?

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    - Mais enfin, pas du tout ! J’suis enceinte !
    Après ces montagnes-russes émotionnelles, il s’est rendu compte que c’était super, quoi. Parce qu’on avait beau ne pas se ressembler, on était totalement en phase. Moi qui désespérais intérieurement depuis que mes parents m’avaient chassée de la maison, je rayonnais. Bon pas selon le beau discours « ah ouais mais quand t’es enceinte c’est trop cool t’es trop happy tu rayonnes et tout » non, ça c’était du bullshit à fond. T’avais la gerbe, mal au dos, des envies de siestes à dix heures du matin, voilà quoi.

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    T’en arrives même à pisser dans ton froc tellement le truc à l’intérieur prend ta vessie pour un jouet. Surtout que j’ai eu le temps d’essuyer la moitié avant de m’effondrer de fatigue en voyant Anna s’foutre dans le reste, tranquille, c’est la fête. Même Polochon se d’mandait ce qu’elle foutait là. Et pourtant on sait bien que les ado, c’est pas les plus enclins à se laver.

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    ELSA.

     

    Polochon était adorable, vraiment. Pour un gars de son âge, j’veux dire. Il aurait pu tomber dans une crise à la « je me drogue je voue un culte à satan j’aime les sandwiches aux cornichons roses » mais même pas. Il aidait bien dans la maison et tout, j’pouvais pas rêver meilleur beau-fils. Ceci étant, il s’était mis en tête qu’il était temps qu’il commence à renifler d’la meuf, si vous voyez ce que j’veux dire. Bon, à draguer quoi, il était tellement en kiff sur la beauté féminine qu’il pensait pas deux secondes qu’il fallait aller gravement plus loin pour « consumer son amour » que dire « t’es trop beeeeeelle ». Le problème du coup, c’est que tout ce qu’il avait en tête était « trouver la fille parfaite »…

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    - Et tes devoirs ? Ils sont faits tes devoirs ? Tu les négliges tes devoirs ?
    - Mais Elsaaaa faut que j’réponde à quelqu’un lààà !
    J’vous laisse voir un peu les dégâts.

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    Alors c’est vrai, Anna aussi faisait la causette aux garçons…

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    Mais c’était vraiment pas le même délire. Elle me disait qu’elle voulait leur faire faire la vaisselle et tout, pwaha.

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    Et puis y’a eu des cris, ça gueulait dans la chambre de Raiponce. Haha, elle connaissait les redoutables contractions !

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    Tout ça pour nous offrir une jolie petite Kida !

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    Dont Milo était déjà dingue, d’ailleurs. Okay, j’étais convaincue, il était chouettos le bonhomme !

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    Et puis que dire, avec Ariel c’était toujours l’amour fou !

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    POLOCHON.

     

    - Hé Milo, félicitations pour la petite !
    - Merci mon grand !

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    - Comment va ?
    - Oh bah bien ! Mais j’ai pleeeeeein de devoirs !
    - Tu exagères…

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    - Nan j’te jure, c’est crevant ! Pis j’arrive pas à trouver de jolies filles.
    - Euh, t’es sûr que tu dois te préoccuper de ça ?

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    - Ben… ouais ?
    - Bon écoute, si j’te présente quelqu’un, tu te concentres sur tes devoirs ?
    - Azy raconte ???

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    - C’est une orpheline que les voisins ont adopté. Elle est super gentille et attachante mais un peu étrange… Bref, les Plénozas étant partis en retraite, Tarzan et moi on s’en occupe depuis quelques temps et on tient beaucoup à ce qu’elle aille bien. Mais bon, t’es pas tant un petit c*n que ça toi, j’me trompe ?
    - Non tonton Milo, j’te jure !

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    Du coup ça m’avait travaillé, cette histoire d’orpheline que Milo était venu à carrément me recommander. Comme quoi ça me ferait du bien d’être confronté à une personnalité pareille, tout ça. J’suis allé discuter devant la maison comme si j’espérais qu’elle sorte à ce moment-là, mais c’était pas vraiment le cas, du coup j’ai dû inventer des histoires à la mords-moi-le-nœud pour pas perdre la face.

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    Et c’est là que je l’ai vue…
    - Salut ! Tu serais pas celle qui vit chez Milo et Tarzan ?
    - Ouais pourquoi, j’t’en pose des questions ?

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    - Euh… non mais, enfin, Milo m’a parlé de toi, je me demandais pourquoi on t’avait jamais vue dans le coin !

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    - Ah mais ça c’est juste parce que je sors pas ! Enfin si, je sors, mais pas pour traîner dehors. J’suis soit chez moi pour améliorer mon talent de gameuse, soit à la salle d’arcade pour niquer les crétinos qui s’croient meilleurs que moi.

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    - Et tu joues à quoi exactement ?
    - Aux courses mon gars, y’a qu’ça d’vrai ! Surtout quand y’a plein de cerises à faire péter à la tronche des concurrents.
    - Chouette ! Tu m’apprendras ?
    - Quand tu veux !

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    - Permets-moi de te dire que tu es tout à fait charmante.
    - Haha, tu trouves ?
    - Mais ouais ! Les autres, c’est des laiderons.

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    - … Les autres ? Tu dis ça à beaucoup de filles ? ça craint.

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    - Non, c’est pas c’que j’voulais dire !
    - Mouais. J’te crois pas trop quand même. J’verrais si t’es digne de jouer avec moi. Au fait, moi c’est Vanellope.

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    Bon, okay, j’avais carrément tout foiré. Mais elle était tellement beeeeelle !

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    Non ? Vous trouvez pas ? Bon okay, elle s’foutait pas vraiment à son avantage.

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    - Mamaaaaan ! J’ai rencontré la femme de ma viiiiie !
    - Comment ça ?? Et tes études ??
    - Mais mamaaaaaan elle est trop beeeeeeeelle !
    - M’en tape ! Va faire tes devoirs !

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    Maiiiieuuuuh.

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    ELSA.

     

    Finalement, ce qui devait arriver arriva. Hé oui, ce fut au tour d’Anna de grandir !

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    Alors oui, elle était devenue encore plus magnifique. PAR CONTRE. Elle nous fit un trip médiéval en clamant qu’elle devait trouver son prince charmant. Non mais on n’était pas aidées, si elle suivait les traces de Polochon, mais en pire…

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    Elle a même directement regardé si elle pouvait pas trouver des « âmes sensibles qui comprendraient son amour et le lui rendraient », qu’elle avait dit…

    Chapitre 11 - les princesses

     

     

    Du coup, on a fait du grand changement ! On n’était pas tant bien que ça dans le désert. Du coup, avec tout l’argent qu’Ariel, Raiponce et moi avions accumulé, avec les promotions et tout ça, les toiles que je vendais aussi, on a décidé de vendre les meubles de la maison achetée par papa-maman, et de faire construire une super baraque dans un autre quartier. Et ça avait d’la gueule ! Assez de chambres pour tout le monde. Milo est évidemment venu vivre avec nous, et Tarzan et Vanellope ont suivi dans une maison voisine, histoire qu’on puisse garder un œil sur eux. La plus enjouée était évidemment Ariel qui, directement arrivée, est partie en courant.
    - DE L’EAUUUU ! DE L’EAUUUUU ! DE L’EAU PARTOUUUUUUUUUUT !

    Chapitre 11 - les princesses


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :